Les investisseurs n’utilisent que deux méthodes d’analyse : l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

Les analystes fondamentaux utilisent surtout des éléments financiers pour essayer de trouver le comportement du marché. Ils décident d’acheter si les prix du marché sont en-dessous de l’évaluation des sociétés. Par contre, si les prix du marché ont un niveau supérieur aux évaluations, ils vont plutôt envisager la vente. En général, les analystes fondamentaux considèrent que leur opinion est la bonne et que c’est le marché qui se trompe. Les analystes techniques ont un point de vue opposé. Ils étudient ce que le marché est en train de faire et envisagent l’achat ou la vente selon l’ évolution des cours. Le technicien, en fait, considère le marché, et se décide à partir de son évolution réelle.

Je vais vous présenter ici la démarche qui aboutit à la mise en place d’un cadre d’analyse basé sur la relativité. C’est un cadre qui permet de prendre des décisions rigoureuses de trading et qui aide à mettre définitivement de côté ce qui fait peur à tous les investisseurs : les émotions. Les émotions vous font vendre quand le marché est bas et vous font acheter quand le marché est haut. Or vendre à des points bas ou acheter les hauts de marché est peu attrayant – et peu rentable. Il est donc très important de supprimer les émotions.

C’est justement ce que permet le cadre d’analyse basé sur les bandes de Bollinger.

Le plus simple outil d’analyse technique, c’est un graphique en ligne. C’est le moyen le plus simple de représenter la structure des prix sur le marché. Il s’agit simplement d’une ligne qui rejoint les cours de chaque clôture. La fréquence de temps utilisée est variable et peut s’afficher en 5min, 10min, 60min, 1 jour, 1 semaine, ou 1 mois.

Un graphique en bar charts permet de mieux analyser l’évolution du cours d’une action. Si l’on compare un graphique en ligne et un graphique en barcharts, on constate qu’un bar-charts fournit non seulement la clôture, mais  aussi le range de variation de chaque période. En plus, on trouve à gauche de chaque barre le cours d’ouverture de la période, qui représente le premier prix coté, et à droite, un tiret de cotation, qui représente le cours de clôture. Avec un graphique en bar-charts, on obtient donc une représentation beaucoup plus exacte que celle des graphiques en ligne. Le technicien possède en fait peu d’informations. Si pour une période donnée, on a des paramètres très précis comme l’ouverture, le plus haut, le plus bas, la clôture et le volume, on peut, dans certains environnements, obtenir des informations complémentaires pour diagnostiquer les bas de tendance. C’est pour cette raison que le bar-chart n’est pas vraiment la meilleure représentation des prix. La meilleure représentation des cours s’obtient en utilisant les bougies japonaises, qui ont été développées au Japon au XVIe siècle.
Dans les bougies japonaise, la partie la plus volumineuse de la barre s’appelle le corps de la bougie. Elle définit l’écart entre le cours d’ouverture et le cours de clôture. La couleur du corps est unie (noire) quand la clôture est en-dessous de l’ouverture. Le corps est vide (blanc) quand la clôture est au-dessus de l’ouverture. De cette façon, les bougies marquent les différences entre l’ouverture et la clôture.

En savoir plus

Autre sujet sur les bandes de Bollinger

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.