Développé par Donald R. Lambert, mathématicien et statisticien de formation, le CCI (Commodity Channel Index) fut à l’origine créé pour identifier les points de retournement cycliques sur les marchés de matières premières. Son application reposait donc sur l’idée que les marchés évoluent avec des cycles, à savoir que les durées qui séparent les hauts et les bas majeurs de marché sont sensiblement similaires. Pourtant, 25 ans après sa création, l’utilisation du CCI s’est éloignée des principes d’origine et s’est généralisée à l’ensemble des marchés boursiers (actions, indices…). Les
opérateurs de marché appliquent maintenant majoritairement le CCI pour fixer des niveaux de surachat et de survente et détecter des divergences avec les cours. Ce sont ces applications que nous allons étudier dans le détail après avoir expliqué le mode de calcul de cet indicateur.

Comment calculer le CCI ? 
Le calcul du CCI est calculé à partir du cours le plus haut, du plus bas et du cours de clôture pour chaque jour de la période considérée.
Les quatre étapes pour le calcul du CCI sont les suivan- tes:
1. Calculez le prix typique à partir du plus haut, du plus bas et de la clôture : PT = (H + B + C)/3
2. Calculez une moyenne mobile simple à n périodes du prix typique : MMPTn=(PTl + TP2 + … + TPn)/n
3. Calculez l’écart moyen des n derniers prix typiques : EM=(|PT1 – MMPTll + … + |PTn-MMPTn|)/n
4. Appliquez la formule suivante pour obtenir le CCI : CCIt=(PTt-MMPTl)/(0.015 x EM)

Vous pouvez retrouver le calcul du CCI à partir d’une feuille Excel dans le tableau ci-dessous.

L’utilisation du CCI prônée par Donald R. Lambert 
C’est la saisonnalité des marchés de matières premières qui incita Donald R. Lambert à développer cet outil pour détecter les points de retournement des mouvements cycliques. Il recommande de déterminer la durée du cycle du marché étudié avant d’appliquer son indicateur. N’oublions pas qu’il s’agit d’un postulat et que le cadre d’application du CCI pour Donald R. Lambert concerne les marchés de matières premières, plus sujets à des mouvements de saisonnalité que d’autres actifs. Le cycle d’un marché étant défini par l’opérateur, car c’est à lui qu’incombe cette tache, l’auteur recommande d’utiliser un CCI d’une valeur égale à 1/3 de ce cycle complet (du plus bas au plus bas ou du plus haut au plus haut). Si un opérateur qui traite le soja observe un cycle de marché de 60 jours, alors l’auteur du CCI recommande de prendre pour son analyse un CCI à 20 jours.

 

En savoir plus

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.