Par Darren Williams, Director of Global Economic Research chez AllianceBernstein (AB)

  • Selon les données économiques récentes disponibles, la croissance mondiale reste soutenue. Cependant, les tensions commerciales et le resserrement des conditions financières laissent présager un possible ralentissement.

  • Malgré les développements positifs du côté de la guerre commerciale, nous ne pensons vraiment pas que les tensions vont s’atténuer rapidement. La montée des tensions commerciales est à mettre sur le compte d’une montée du populisme, qui devrait peser sur les investissements et le contexte économique à moyen et long terme.
  • L’inflation devrait encore augmenter, dans un contexte de ralentissement de la croissance modeste et d’utilisation des capacités déjà élevée. De plus, les incertitudes liées à la guerre commerciale pèseront autant sur l’offre que sur la demande, ce qui aura un impact négatif sur le ratio croissance / inflation.
  • Si le ralentissement de la croissance reste modéré, les banques centrales des marchés développés vont probablement procéder à la normalisation de leurs politiques, mais à des rythmes très différents. La Fed sera nettement en avance.
  • Tout cela indique des rendements obligataires plus élevés, une hausse modeste du dollar (en particulier par rapport aux devises des pays émergents plus vulnérables) et une période plus difficile pour les actifs risqués.

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.