Si la liste des indicateur techniques dont disposent les investisseurs est impressionnante, beaucoup d’entre eux présentent des similitudes trop marquées dans leur construction ou leur interprétation : ils offrent de ce fait peu d’intérêt par rapport aux autres indicateurs de la même famille. Dans la catégorie des outils de timing, l’ORL (l’Oscillateur de Régressi on Linéaire), presque inconnu des investisseurs privé, est sans doute l’un des indicateurs les plus pertinents pour isoler des niveaux de surachat et de survente sur un titre ou un indice et générer des points d’entrée très précis. Il est étonnant que cet indicateur soit aussi méconnu, puisque son calcul repose sur un outil statistique utilisé dans de nombreux domaines : la droite de régression linéaire.

La courbe de régression linéaire : un préalable au calcul de l’ORL 

La courbe de régression (CRL) est un indicateur de suivi de tendance un peu particulier puisqu’il intègre une fonction prévisionnelle que l’on ne retrouve pas dans les autres indicateurs de tendance comme les moyennes mobiles. Le calcul de la CRL découle de celui de la droite de régression linéaire (voir encadré page 27, « comprendre la construction de l’ORL »). L’objet de cet article n’est pas de traiter en détail la droite de régression linéaire, mais rappelons simplement qu’il s’agit d’un outil statistique prévisionnel. Il permet d’estimer la valeur future d’une série chronologique d’évolution linéaire. En pratique, la droite de régression linéaire est peu utile comme outil prévisionnel des cours de Bourse, excepté dans des phases de marché très spécifiques, car les prix évoluent globalement de façon non linéaire. Par contre, la CRL qui découle du calcul de la régression linéaire permet d’obtenir un indicateur de suivi de tendance très intéressant. En effet, contrairement à une moyenne mobile qui ne fait que donner le niveau du prix moyen d’une série de cours passés, la courbe de régression linéaire prend en compte dans son calcul, non seulement le niveau des cours passés mais aussi la direction des niveaux estimés de la droite de régression linéaire.

 

En savoir plus

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.