Le Parabolique SAR (Parabolic SAR, en anglais) a été créé par Welles Wilder, l’un des plus grands contributeurs à l’analyse technique des marchés boursiers, à qui l’on doit entre autres la création du RSI ou de l’ADX. C’est dans son ouvrage New Concepts in Technical Trading Systems, publié en 1978, et qui fit la réputation de son auteur, que l’on trouve le descriptif de cet indicateur présenté par l’auteur comme un véritable système de trading sous la dénomination « Parabolic System ». Nous reprendrons dans cet article la présentation originelle de cet outil technique pour ensuite présenter l’utilisation actuelle qui en est faite dans la communauté des traders de marché et faire la synthèse de ce qu’il faut retenir dans le cadre d’une approche d’investissement ou d’une méthode de trading.

Calcul du parabolique SAR :

Le calcul du parabolic SAR est assez complexe (voir encadré). L’idéal dans la pratique est de disposer d’un logiciel d’analyse technique, car ils permettent dans leur grande majorité d’afficher le parabolique SAR d’une valeur, d’un indice ou de tout autre série. Le parabolique SAR est représenté par une ligne en pointillé appelée ligne SAR (graphique 1). Cette ligne SAR, que l’on aperçoit en dessous des cours ou au-dessus, selon l’orientation de la tendance des prix, est calculée en prenant en compte l’évolution des cours et leur accélération dans le temps. Pour appréhender comment se comporte la ligne SAR, retenez que lorsque les prix entament une nouvelle tendance, passé un certain temps, plus les prix progressent fortement dans la tendance engagée (ou baissent rapidement) et plus la ligne SAR se rapproche des prix.

Application originelle :
L’application du parabolique SAR comme système de trading consiste à acheter un titre quand les cours clôturent au-dessus de la ligne SAR (ligne représentée en pointillé) et à vendre le titre quand les prix clôturent en dessous de la ligne SAR (graphique 1). L’opérateur qui applique ce principe est toujours en position sur la valeur (soit acheteur, soit vendeur) puisque chaque signal clôture la position précédente et ouvre une nouvelle position de sens inverse (d’où le terme « Stop And Reverse »).

En savoir plus

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.