ACTION FUTURE 60 – Investir dans le non coté (Dossier crowdfunding)

Interview de Harold Zimé
Propos recueillis par Emmanuel Garin

Action Future. Vous avez lancé Hoolders, plate- forme de co-funding, qui permet de financer des entreprises non cotées. Vous avez cependant travaillé auparavant sur les marchés finan- ciers en tant que trader. Pourquoi en êtes-vous venu à vous intéresser à l’investissement dans le non-coté ? Harold Zimé. En janvier 2014, j’ai été scandalisé par une découverte : 1.000 euros épargnés ne rapporteront que 250 euros dans 10 ans, et ceci, quelle que soit l’épargne considérée, Assurance-vie, Livret A, Livret de développement durable (LDD), Plan épargne logement (PEL), etc. Donc, au-delà des communications faites par les banques, les épargnes ne sont pas rémunératrices.

Dans le même temps, nous sommes au début d’une révolution technologique et démographique. Les entreprises cotées sont issues de la révolution industrielle. Elles ne sont plus adaptées aux révolutions technologiques récentes, avec la montée en puissance d’Internet, des smartphones, des objets connectés et la circulation d’informations en quantité astronomique qui en découle.

En parallèle, nous assistons à un vieillissement immuable de la population. En 2030, un Français sur deux sera considéré comme senior ! C’est loin d’être un gros mot lorsque l’on sait que la catégorie dite des seniors commence à partir de 50 ans, avec des revenus moyens supérieurs de 30 %. C’est pourquoi nous voyons émerger de jeunes sociétés sur les secteurs de la santé, ce que l’on appelle la « silver économie », les objets connectés, le big data, qui n’ont même pas dix ans et sont déjà valorisées autant que des groupes du CAC40.

J’ai donc quitté la finance de marché afin d’investir dans ces domaines. Créée en mai 2014, Hoolders est en effet spécialisée dans le financement de ces secteurs d’activités technologiques en particulier. C’est la première plateforme de « co-funding ». C’est l’ADN de Hoolders : permettre à tous de « booster » son épargne en investissant dans les innovations dont nous avons besoin, dans des opportunités qualifiées aux côtés de professionnels de l’investissement. C’est concret, cela répond à un véritable besoin et le gain potentiel est conséquent !

Quelle est la différence entre co-funding et crowdfunding ? Votre concept est-il vraiment différent des autres plateformes ?

Absolument. À la différence du crowdfunding, où le risque est uniquement porté par les particuliers, le co-funding permet à ces derniers d’investir aux côtés des professionnels de l’investis- sement, tels que les fonds, les family offices, les banques, et aux mêmes conditions que ces derniers. Hoolders investit par ailleurs systématiquement dans toutes les sociétés présentées sur sa plateforme.

Acheter ACTION FUTURE 60 – version numérique – version papier

ACTION FUTURE 60

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.