Olivier Eichmann, co-responsable des investissements obligataires en zone EMEA de DWS

“Après presque quatre ans d’achat d’obligations pour plus de 2,56 trillions d’euros, la BCE a décidé de mettre fin à son programme de QE à la fin de l’année. Même après la première hausse de taux attendue l’an prochain, la BCE a prévu de réinvestir le produit des titres arrivant à échéance. Nous nous attendons à ce que ce soit le cas au moins jusqu’à la fin de 2020. La BCE maintiendra le volume actuel des différents programmes. Les réinvestissements seront effectués en tenant compte de la clé de répartition du capital actuelle. Pour éviter les distorsions de marché, les réinvestissements seront étalés sur une période de douze mois.

 

Nos prévisions concernant l’évolution des taux d’intérêt restent inchangées et nous ne prévoyons pas de première hausse avant l’automne 2019. La BCE a toujours dans son viseur une politique monétaire expansionniste. Avec la décision prise aujourd’hui de mettre fin à l’assouplissement quantitatif, la BCE n’embraye que très légèrement une accélération de la politique monétaire, qui n’en n’est toujours pas à un stade de normalisation”.

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.