Résultat opérationnel courant : 14,8 M€ +3,7%

Résultat opérationnel : 12,7 M€ +3,1%

Résultat net (Part du Groupe) : 8,8 M€ +22,3%

Le Groupe Keyrus enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 273,2M€ pour l’exercice 2018, en progression de 6,6% par rapport à l’exercice 2017 (7,9% à périmètre et taux de change constants). En données publiées, le chiffre d’affaires du segment Grands Comptes croît de 6,2% et celui du segment Mid-Market de 8,2%.

 

Avec une croissance organique* de 7,8%, et malgré un ralentissement constaté sur le quatrième trimestre en France et au Brésil, les activités Grands Comptes réalisent une performance supérieure au marché avec notamment une croissance de plus de 20% en moyenne sur ses implantations dans les deux Amériques (Etats-Unis, Canada, Brésil et Colombie) et en Asie.

 

es activités Mid-Market progressent de 8,2% à périmètre constant pour l’année 2018 contre 6,1% pour l’exercice 2017. Plus globalement, le revenu 2018 est tiré par les ventes de licences et souscriptions, qui progressent de 27,3%, malgré l’effet défavorable de conversion des ventes de licences perpétuelles en mode souscription. Par ailleurs, la base de contrats récurrents continue de s’élargir, en hausse de 7,3%, et représente 38,0% du chiffre d’affaires 2018.

 

Le résultat opérationnel courant s’établit à 14,8M€ contre 14,3M€ pour 2017.

Le résultat opérationnel et le résultat net part du Groupe s’élèvent respectivement à 12,7M€ et 8,8M€ contre 12,3M€ et 7,1M€ pour 2017.

L’endettement financier net augmente au 31 décembre 2018 à 39,8M€ contre 20,2M€ au 31 décembre 2017. Cette hausse s’explique principalement par l’acquisition du groupe Lynx Conseil fin novembre 2018 ainsi que par le financement du besoin en fonds de roulement d’activité qui augmente de 9,9M€.

La mise en place du prélèvement à la source en France (impact de 3,6M€ sur le versement des salaires de décembre 2018) ainsi que la diminution du délai de paiement des sous-traitants ont fortement impacté les flux de trésorerie générés par l’activité qui sont de 61k€ en 2018 contre 1.424K€ en 2017.

La trésorerie nette*** est en progression au 31 décembre 2018 à 27,1M€ (20,5M€ au 31 décembre 2017).

 

En décembre 2018, le Groupe a signé un nouveau crédit syndiqué avec ses partenaires financiers historiques pour un montant total de 65,0 M€ sur 6 ans. Ce crédit remplace le précédent qui avait été signé en février 2016 et se décompose comme suit :

–               50,0 M€ de lignes moyen terme pour financer la croissance externe et les investissements

–               15,0 M€ de lignes de crédit confirmé en substitution de 5,2 M€ de découverts et billets de trésorerie bilatéraux pour financer le besoin en fonds de roulement.

Ce nouveau financement donne au Groupe les moyens de poursuivre sa stratégie de croissance et d’innovation.

 

Perspectives

 

L’exercice 2019 devrait confirmer la dynamique de croissance et d’innovation pour l’ensemble des activités du groupe en France et à l’international par le déploiement de nos offres  « intégrées » combinant l’ensemble des savoir-faire Data, Digital et Transformation.

Ces offres, regroupant nos expertises en Intelligence Artificielle, Blockchain, Robotic Process Automation, Cyber Sécurité, … serviront les enjeux de nos clients sur 4 grandes thématiques stratégiques :

  1. Expérience Client
  2. Efficacité opérationnelle
  3. Nouveaux Business Model & Ecosystèmes
  4. Sécurisation des données & Assets

Les activités Mid-Market, qui réalisent une excellente performance opérationnelle en 2018, devraient poursuivre une performance similaire et rentabiliser les investissements initiés l’an dernier autour des nouvelles offres : Services managés Cloud, Conseil en management Finance et Gestion de trésorerie avec son nouveau partenaire Kyriba.

 

Eric Cohen, Président-Directeur Général, commente : « Dans une année 2019 où le secteur reste  bien orienté et où les projets de transformation numériques se multiplient, Keyrus devra continuer sa transformation interne en poursuivant les chantiers lancés en 2018 en terme de gouvernance, d’organisation et d’efficacité opérationnelle, notamment sur ses deux grands pays France et Brésil. Le premier trimestre 2019 devrait conserver la tendance du quatrième trimestre 2018 avec un ralentissement de la croissance lié principalement  la tension sur le recrutement. Toutefois, la stratégie d’innovation et le positionnement de spécialiste de Keyrus devraient nous permettre de réaliser à nouveau une croissance organique rentable en 2019.  »

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.