Microoled, un leader mondial des micro-écrans OLED pour les applications proches de l’œil telles que les équipements optiques de plein air, les lunettes de vision nocturne, ou encore lunettes de réalité augmentée, annonce l’approbation de son Document d’Enregistrement par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) sous le numéro l.22-001 en date du 10 janvier 2022.

L’approbation de son Document d’Enregistrement constitue la première étape du projet d’introduction en bourse de Microoled sur le marché Euronext Growth Paris, sous réserve des conditions de marché et de l’approbation par l’AMF du prospectus relatif à l’opération.

Eric Marcellin-Dibon, Président Directeur Général de Microoled déclare : « En quelques années, Microoled s’est imposé comme un champion de la Tech française à l’échelle internationale dans le domaine des micro-écrans. Grâce à une technologie OLED unique combinant qualité d’image, haute luminosité et surtout faible consommation d’énergie, nous figurons aujourd’hui aux premiers rangs des acteurs mondiaux de nos marchés professionnels. Cette position nous permet d’afficher une croissance de près de 35% par an depuis 2017 associée à une solide rentabilité. Aujourd’hui, nous sommes prêts à accélérer, en profitant des formidables opportunités du marché de la réalité augmentée, au travers du déploiement d’ActiveLook®, une offre de rupture dans les lunettes connectées à destination des sportifs du monde entier. Avec cette nouvelle aventure, des perspectives prometteuses s’ouvrent à nous, au cœur desquelles notre projet d’introduction en bourse prend tout son sens ! »

Micro-écrans OLED : une macro-révolution

Avec l’accélération du basculement de la plupart des équipements analogiques vers le numérique, les micro-écrans connaissent actuellement un très fort développement, notamment dans les applications de vision proche de l’œil, sur des marchés professionnels comme les optiques de plein air et de vision nocturne, les caméras thermiques, ou les oculaires de matériels médicaux, mais également sur des marchés grand public avec les lunettes de réalité augmentée. Une « macro-révolution » au cœur du développement rapide de Microoled, aujourd’hui n°1 européen et n°2 mondial[1] sur ses marchés historiques[2].

Un leader mondial des micro-écrans OLED

Depuis sa création en 2007 par Eric Marcellin-Dibon et Günther Haas, deux ingénieurs spécialistes des systèmes visuels issus de groupes technologiques internationaux, Microoled a investi plus de 25 millions d’euros en recherche & développement. En parallèle, la Société a également noué de solides partenariats technologiques, en particulier avec le CEA avec lequel elle partage un laboratoire commun, au cœur de la Tech Valley grenobloise. Microoled s’appuie ainsi aujourd’hui sur une propriété intellectuelle forte, avec un large portefeuille de brevets portant sur plus de 30 familles[3].

Cet engagement continu dans l’innovation a permis de bâtir une technologie OLED unique combinant haute résolution, haute luminosité et très faible consommation d’énergie, des facteurs critiques pour le déploiement d’applications nomades d’avenir comme la réalité augmentée.

Cette avance technologique, déjà récompensée par de nombreuses distinctions, a permis à Microoled de fidéliser durablement plus d’une centaine de clients parmi les plus grands intégrateurs technologiques mondiaux, sur des marchés professionnels résilients et en croissance comme les sports de plein air, la sécurité, la défense ou le médical. Les micro-écrans de Microoled sont par exemple intégrés dans les lunettes de vision nocturne et infrarouge pour les professionnels de la sécurité (forces armées, police, pompiers…), les jumelles et les télescopes pour les activités et sports de plein air, et des équipements médicaux critiques comme les microscopes et endoscopes ou encore les appareils ophtalmiques.

Avec des clients dans plus de 25 pays en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, Microoled réalise plus de 95% de son activité à l’International, en direct ou par l’intermédiaire de distributeurs et d’agents commerciaux locaux[4].

Une maîtrise complète de la chaîne de valeur avec l’internalisation de la production

Outre sa capacité d’innovation, le succès de Microoled repose également sur une maîtrise complète de la chaîne de valeur allant de la conception des micro-écrans à leur production et leur commercialisation. Tandis que les phases de test et d’assemblage sont partiellement sous-traitées, Microoled se focalise sur les phases critiques de production, à forte valeur ajoutée, plus spécifiquement le dépôt des couches OLED et leur encapsulation, et entend poursuivre ses efforts d’internalisation sur ces phases à forte valeur ajoutée.

Microoled fait ainsi la différence en matière de savoir-faire industriel au travers de sa plateforme de production « best in class » localisée à Grenoble, avec deux lignes de production en salle blanche permettant de servir une clientèle des plus exigeantes.

Cette expertise est complétée par un réseau de partenaires technologiques de premier plan parmi lesquels figurent notamment des fournisseurs français et européens de semi-conducteurs, ainsi que le CEA.

Microoled a déjà produit et vendu plus d’un million de micro-écrans à ce jour.

Une trajectoire de performance démontrée, alliant croissance, rentabilité et responsabilité

Marchés en croissance, leadership technologique, maîtrise de l’ensemble de la chaîne de valeur : autant de facteurs qui permettent à Microoled d’inscrire son développement dans une solide trajectoire de performance.

Depuis 2017, Microoled a ainsi vu son chiffre d’affaires croître de près de 35% par an pour atteindre 20,2 M€ en 2020. Au premier semestre 2021, la croissance était de 56% avec un chiffre d’affaires de 11 M€. Sur l’ensemble de l’exercice 2021, la Société attend un chiffre d’affaires supérieur à 22 M€. Cette croissance solide s’appuie sur un modèle de revenus à forte visibilité adossé à des commandes sur des gammes à cycles de vie longs, auprès d’une clientèle d’intégrateurs mondiaux fidélisés.

Cette dynamique de croissance purement organique associée à une maîtrise des coûts opérationnels s’accompagne d’une solide profitabilité avec un EBITDA[5] en hausse de 79% à 7,2 M€ en 2020, soit une marge d’EBITDA de 35%.

Soucieux d’allier croissance rentable et responsabilité, Microoled a également initié une démarche volontariste de performance extra-financière, avec une note globale de 54[6], un niveau déjà qualifié d’avancé, à comparer à une note moyenne du groupe de référence de 35.

SporTech & réalité augmentée : un nouvel accélérateur de croissance avec ActiveLook®

La technologie de micro-écrans Microoled allie grande densité de pixels, mais aussi et surtout haute luminance et faible consommation d’énergie – deux facteurs critiques pour s’imposer dans les nouvelles applications de réalité augmentée.

Fort de ce constat, Microoled s’engage aujourd’hui dans le déploiement d’un module optique unique au monde baptisé ActiveLook®, permettant de transformer les lunettes sportives en lunettes de réalité augmentée[7]. La Société entend bénéficier ainsi de la très forte croissance attendue sur ce marché, avec des ventes mondiales annuelles estimées à 3,9 millions d’unités à l’horizon 2024, par rapport à 0,3 million d’unités vendues en 2020[8].

Le module développé par Microoled comprend un micro-écran de très petite taille, un système électronique et une batterie pour un poids total inférieur à 7g et une autonomie de plus de 12h. Enfin, ActiveLook® est également une application dédiée fonctionnant sur les principales plateformes (Android, iOS et Garmin) et permettant la communication entre les lunettes et les appareils et accessoires compatibles.

Cette prouesse technologique permet l’affichage des informations directement dans le champ de vision de l’utilisateur avec un confort inégalé et sans aucun compromis sur le design. Les disciplines sportives adressables sont très nombreuses, avec un déploiement engagé prioritairement dans un premier temps sur le cyclisme et le running, qui comptent de très nombreux pratiquants dans le monde.

De premières collaborations sont déjà en place avec la marque de lunettes de sport Julbo, pour son modèle de lunettes connectées EVAD-1, qui offre au cycliste expérimenté une batterie complète d’indicateurs de performance ; et plus récemment, le fabricant Cosmo Connected avec son modèle Cosmo Vision lancé fin 2021, qui propose au cycliste urbain un affichage en temps réel et en toute sécurité de ses données de navigation.

Grâce à une technologie aujourd’hui sans concurrence en termes de qualité d’affichage comme de consommation d’énergie, ActiveLook® ouvre la voie à une nouvelle génération d’équipements « SporTech » destinée à séduire les grands équipementiers et les sportifs du monde entier.

Stratégie : creuser l’écart sur les marchés historiques, accélérer le déploiement commercial d’ActiveLook®

Pour accompagner cette nouvelle aventure et conforter la dynamique de ses activités historiques, la stratégie de Microoled repose sur le renforcement de son leadership technologique, l’accélération du déploiement commercial d’ActiveLook® et l’extension de ses capacités de production pour accompagner la croissance continue de l’activité.

Sur le terrain de l’innovation, l’évolution des gammes sera poursuivie avec en ligne de mire la recherche de nouveaux gains en matière de consommation d’énergie, de compacité et de coûts. Le développement de nouvelles générations de produits adaptées aux applications de Réalité Augmentée constituera notamment un axe prioritaire.

Microoled entend également renforcer les moyens marketing et commerciaux dédiés à l’accélération du déploiement d’ActiveLook® à grande échelle, avec une ambition forte : faire de cette technologie un standard mondial dans les lunettes sportives connectées. Outre le développement d’une marque vitrine ENGO Eyewear, les efforts vont être intensifiés pour renforcer l’écosystème autour de la plateforme technologique en intégrant grands acteurs mondiaux des équipements sportifs connectés, développeurs d’applications, et grandes marques de lunettes sportives.

Enfin, pour accompagner la croissance attendue sur ActiveLook® et les activités historiques, une extension des capacités de production en Europe comme en Asie est aujourd’hui programmée. L’exécution de ce plan passera par la création dès 2022 d’une joint-venture en Chine avec son partenaire local historique et la création en 2023 d’une 3ème ligne de production en France. Cette stratégie doit permettre à Microoled de multiplier ses capacités de production par 2,5 d’ici à fin 2023.

Une ambition : franchir le cap des 50 M€ de chiffre d’affaires à l’horizon 2024, puis 110 M€ dès 2026

Microoled est aujourd’hui prêt pour de nouvelles ambitions, portées à la fois par la solide dynamique sur ses marchés historiques et les opportunités offertes par sa prise de position sur le marché prometteur de la Réalité Augmentée.

Pour 2024, l’objectif de la Société est de franchir le cap des 50 M€ de chiffre d’affaires, soit une activité multipliée par environ 2,5 par rapport à 2020. En 2026, la Société prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 110 M€, avec une contribution d’ActiveLook® qui devrait représenter environ 50% de l’activité totale à cet horizon et une marge d’EBITDA qui devrait être supérieure à 25%.

Mise à disposition du Document d’Enregistrement

Des exemplaires du Document d’Enregistrement de Microoled, approuvé par l’AMF en date du 10 janvier 2022 sous le numéro I.22-001, sont disponibles sans frais et sur simple demande auprès de la Société, au siège social de Microoled (7, Parvis Louis Néel, BP 50, BHT – Bâtiment 52, 38000 Grenoble Cedex 09) ainsi que sur les sites internet de l’AMF (https://www.amf-france.org) et de Microoled (https://investir.microoled.net). Le Document d’Enregistrement contient une description détaillée de Microoled, notamment de son activité, sa stratégie, sa situation financière, ainsi que des facteurs de risque correspondant.

Facteurs de risques

Les investisseurs sont invités à lire attentivement les facteurs de risques décrits en section 3 « Facteurs de risques » du Document d’Enregistrement avant de prendre toute décision d’investissement. La réalisation de tout ou partie de ces risques est susceptible d’avoir un effet défavorable sur les activités, les résultats, la situation financière ou les perspectives de la Société. En outre, d’autres risques, non encore identifiés ou considérés comme non significatifs par la Société à la date du Document d’Enregistrement, pourraient également avoir un effet défavorable.

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et d'analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thèmes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.