Aller à la barre d’outils

Par BlackRock Investment Institute

  • Nous voyons les banques centrales limiter les hausses de rendement pour l’instant, mais il y a un risque que l’augmentation des niveaux d’endettement et de l’inflation finisse par menacer le régime de taux bas.
  • La hausse des attentes en matière d’inflation a fait augmenter les rendements du Trésor américain à 10 ans, mais dans une moindre mesure que par le passé, conformément au nouveau régime nominal.
  • Les données relevées aux États-Unis et en Europe pourraient éclairer sur l’état d’avancement de la reprise de l’activité dans un contexte de renforcement des restrictions sanitaires.

La perspective d’un autre grand dispositif budgétaire américain a alimenté les débats sur une éventuelle surchauffe économique. Nous pensons que les banques centrales sont pour l’instant fortement incitées à s’appuyer sur toute hausse rapide des rendements nominaux, même en cas d’augmentation de l’inflation, ce qui soutient notre position stratégique favorable au risque. Cependant, l’augmentation des niveaux d’endettement pourrait à terme faire peser des risques sur le régime de taux bas. C’est en partie pour cette raison que nous sous-pondérons stratégiquement la dette publique.

Voir l’article en version anglaise (Stocks Future): Fiscal boost is not a market risk – yet

By Action Future

ACTION FUTURE, le magazine des investisseurs actifs est un magazine pédagogique sur les marchés boursiers et financiers qui traite d'analyse fondamentale et analyse Technique sur tous les marchés et tout les produits. Action Future traite aussi de thémes d'investissement et de mécanismes financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *