Les établissements financiers adoptent Wiztrust pour certifier leur information

Natixis (KN – FR0000120685), filiale du groupe BPCE, second acteur bancaire en France, adopte Wiztrust, la plateforme de certification de l’information dans la blockchain de Wiztopic. Les grands acteurs des services financiers s’appuient sur Wiztrust pour offrir à leurs publics la possibilité de vérifier l’authenticité de leurs informations et ainsi éviter les fake-news, protéger leurs actionnaires et préserver la réputation de leurs dirigeants.

Le coût de la désinformation financière a été évalué à 26,5 milliards de dollars en 2019

Natixis rejoint Allianz, BPCE, Crédit Agricole, Macif, Malakoff Humanis et propose aux médias et aux investisseurs de vérifier ses informations avec Wiztrust

Des entreprises de tous les secteurs ont été victimes des fake-news. La désinformation financière est devenue un enjeu majeur. Son coût annuel a été évalué à 17 milliards de dollars en 2019, auxquels viennent s’ajouter 9,5 milliards d’impact négatif estimé sur la réputation des entreprises et de leurs dirigeants. La manipulation des marchés par les fake news devient le 5ème risque dans la liste des risques prioritaires des entreprises, juste après l’instabilité politique et avant le changement climatique…

« Avec Wiztrust les grandes entreprises exposées reprennent le contrôle de leur information et protègent leurs actionnaires, précise Jérôme Lascombe, Fondateur de Wiztopic. Wiztrust est une marque de confiance portée par le nombre et la qualité de ses utilisateurs. Chaque jour de nouvelles entreprises émettrices utilisent notre technologie blockchain et en font un standard reconnu. Cette adoption rapide est due à sa simplicité d’usage et à sa solidité qui séduisent des émetteurs d’information corporate inquiets de voir les fake news envahir la sphère économique. » 

Outre Natixis, Wiztopic protège aujourd’hui plus de 635 milliards d’euros de capitalisation boursière (Allianz, Bouygues, Crédit Agricole, Engie, Natixis, Gecina, Klépierre, Groupe Renault etc.) ainsi que de nombreux établissements financiers non cotés (BPCE, MACIF, Malakoff Humanis, etc.)

  1. Wiztrust / Corporate News Hacking et manipulation de l’information des entreprises.
  2. Roberto Cavazos at the University of Baltimore / The Economic cost of bad actors on the Internet
  3. Kroll / Annual Fraud and Risk Survey 2019/2020- Kroll

 

Interview de Jérôme Lascombe- Président de Wiztopic- prochainement