CHINE : DES SIGNAUX MITIGÉS SUR LA CONJONCTURE

Par Lazard Frères

Les statistiques d’activité du mois d’août publiées le 16 septembre sont ressorties nettement en dessous des attentes.

Alors que le consensus attendait un rebond, après des données décevantes en juillet, celles-ci montrent, au contraire, un nouveau ralentissement de la production industrielle, des ventes au détail et de l’investissement.
Dans le détail, ce sont surtout l’investissement dans le secteur manufacturier et les ventes de voitures qui
ralentissent. Le reste de l’économie tient mieux. L’investissement en immobilier est bien orienté, l’investissement en infrastructures rebondit et les ventes au détail hors automobiles se redressent. Concernant le ralentissement de la production industrielle, l’office des statistiques chinois a indiqué qu’elle a notamment été pénalisée par les
intempéries dans l’est du pays.

 

NOTRE ANALYSE

La dégradation des statistiques d’activité, en juillet et en août, fait craindre un nouvel affaiblissement de la croissance
chinoise au troisième trimestre. D’autant que les données d’activité de septembre risquent d’être perturbées par
certaines restrictions visant à limiter la pollution, en amont de la célébration du 70ème anniversaire de la République
populaire.
Le rebond de l’investissement en infrastructures est toutefois encourageant, car il pourrait indiquer que les mesures
de soutien mises en place par les autorités commencent à se diffuser à l’économie réelle. Ces mêmes mesures
devraient amortir l’impact négatif de la guerre commerciale sur l’activité, mais leur efficacité reste à surveiller.