L’industrie européenne des actifs alternatifs atteint 1 620 milliards d’euros d’actifs

Preqin publie en partenariat avec Amundi, son deuxième rapport annuel, Alternatives in Europe.

Ce rapport examine la région la plus diversifiée de l’industrie des actifs alternatifs et fournit une cartographie du secteur, pour la première fois, pour chacun des principaux pays européens.

Cette étude constate que, bien que le contexte macroéconomique de l’Europe ait été mitigé au cours des 24 derniers mois, l’industrie des actifs alternatifs dans la région fait montre d’un fort dynamisme. L’année 2018 a en effet été marquée par une activité record sur la plupart des classes d’actifs de ce secteur :  les gestionnaires européens de fonds alternatifs détiennent 1 620 milliards d’euros d’actifs sous gestion à fin juin 2018, ce qui représente une hausse de près de 300 milliards d’euros en seulement trois ans.

Les opportunités présentes en Europe sont connues des investisseurs du monde entier : désormais, près de la moitié d’entre-eux sont basées en Amérique du Nord, mais ceux provenant des pays du Moyen Orient et en Asie représentent également une part significative.

En termes de classe d’actifs, ce sont toujours les hedge funds qui représentent la part la plus importante du marché européen des fonds alternatifs avec 608 milliards d’euros d’actifs sous gestion, mais ce montant est en diminution sur les douze derniers mois. Si bien que, selon ce rapport, le private equity (559 milliards d’euros d’actifs sous gestion) devrait progressivement devenir la première catégorie de placement parmi les actifs alternatifs en Europe.

En savoir plus