Investir sur des actions de sociétés non cotées

Par CroissanceInvestissement.com

La problématique pour l’investisseur de se placer sur des actions de sociétés non cotées réside dans la recherche d’une contrepartie lorsque l’on veut revendre ses titres en portefeuille et la liquidité des actions de la société non cotée.

Cette difficulté est beaucoup moins vraie pour les Fonds d’investissement (private equity) investissant sur les actions de sociétés non cotées, car elles détiennent une part significative de l’entreprise et sont à même de céder à terme ce capital à d’autres Fonds, à des industriels ou de réaliser un LBO avec des banques.

Ce n’est pas le cas pour un particulier qui serait détenteur d’actions de sociétés non cotées et c’est d’ailleurs la problématique des placements réalisés en equity sur les plateformes de crowdfunding. Comment revendre ses actions achetées sur les plateformes de crowdequity.

La Fintech CIIB a mis en place une application qui s’appelle le Carnet d’annonce – nom évocateur, puisqu’il s’agit de l’équivalent d’un carnet d’ordre en bourse que vous avez chez votre banque ou broker, à ceci prés que, comme il s’agit de sociétés non cotées, ce carnet d’annonce ne peut être centralisé sur une plateforme unique (sur la plateforme de votre broker ou banque, ou vous avez accès à tous les titres cotés sur la place). Ici, on accède au carnet d’annonce pour acheter ou vendre les actions d’une société X sur le site de l’entreprise X.

CIIB gère ensuite l’enregistrement de l’achat / vente des actions et le règlement/livraison des titres, ainsi que la tenue du registre d’actionnaires.

Cet aspect est important, car c’est ce qui permet de valider l’opération avec le bon déroulement de l’enregistrement des titres sur le compte de l’acheteur et le paiement de la vente de titres au vendeur.

Le savoir-faire de CIIB dans ce domaine est reconnu, car il est à l’origine de la création du second marché dans les années 80 et du marché Hors cote.L’objectif de la création de ces marchés était justement de permettre à des sociétés de tailles modestes d’accéder à la bourse pour financer leurs développements, à coté du marché au comptant qui cotait des entreprises de tailles importantes.

CIIB met en place aujourd’hui le carnet d’annonce dans ce même but- permettre à des investisseurs particuliers d’investir sur des PME ou ETI en pleine , voir forte croissance de leurs activités en finançant ces entreprises- mais sans le risque pour l’investisseur de rester scotché avec leurs titres.

En savoir plus sur le carnet d’annonces et les sociétés ayant déjà adoptées ce système de transaction de sociétés non cotées.