La Bourse au service des PME et des investisseurs

ACTION FUTURE 68 – Rubrique MARCHES

Un actionnaire ayant acheté le CAC PME (les 40 actions les plus actives parmi les entreprises éligibles au PEA PME) le 1er janvier 2018 aurait, un rendement, à la fin du 1er trimestre 2018, de 3.06%, et, au 21 juin 2018, un rendement de 5.15%. C’est moins bien, en brut et avant taxation, que le prix du mètre carré parisien, mais c’est bien mieux que le CAC 40 (-0.09% entre le 1er janvier et le 21 juin 2018). C’est mieux également que les produits d’épargne réglementés, qui, compte tenu du contexte de bas taux d’intérêt, protègent à peine l’épargne des français. Cela suit une très bonne année 2017 pour les petites et moyennes valeurs : en 2017, pendant que le CAC 40 gagnait 8.81%, le CAC Mid & Small gagnait 20.9%.
Les actionnaires positionnés sur les petites valeurs on vu, en 2017, le risque récompensé.

 

La suite de l’article en commandant ACTION FUTURE 68: (Version NUMERIQUE)  (Version PAPIER)