Le MACD

Grand classique de l’analyse technique, l’oscillateur MACD (pour Moving Average Convergence Divergence) peut être d’une grande efficacité, surtout s’il est utilisé dans le cadre de l’observation de divergences d’évolutions avec le cours de la valeur étudiée. On veillera à ne pas l’utiliser seul, mais bien en complément d’autres outils techniques, qui serviront à confirmer ou à infirmer les signaux donnés par le MACD.

Un des grands défis de l’analyse technique est de paramétrer les indicateurs que l’on utilise pour qu’ils déterminent le plus efficacement possible les moments d’achat et de vente. D’une remarquable fiabilité s’il est utilisé correctement, l’oscillateur dénommé MACD fait partie des grands classiques de l’analyse technique. Sa souplesse permet un ajustement précis, notamment en fonction de la volatilité de la valeur sous-jacente dont on cherche à prévoir l’évolution.

Le MACD ne peut pas être utilisé de façon systématique

Mais il est inutile de rêver: l’application systématique (mécanique) des signaux d’achat et de vente que produit un oscillateur quelconque qui a donné (théoriquement) de bons résultats sur des données passées, entraîne souvent de mauvaises performances. Les outils techniques sont puissants, donc potentiellement dangereux pour ceux qui les maîtrisent mal et qui les utilisent de manière inadéquate ou purement mécanique. Le MACD est certainement l’un des indicateurs les plus couramment utilisés dans le monde de la finance. Il appartient à la famille des oscillateurs qui constituent l’une des plus anciennes approches mathématiques dans le domaine des prévisions de cours. Un oscillateur se présente sous la forme d’une ligne qui serpente autour d’un axe horizontal servant de repère et marqué « 0 » (voir graphiques). Son objectif prioritaire est de déterminer les changements de tendance le plus précocement possible, tout en évitant de se déclencher trop tôt, ce qui risquerait de donner foi à l’amorce d’un retournement qui ne serait que de très courte durée (faux signal).

 

En savoir plus